A propos

Un des fondateurs du « Librisme », Francis Mampuya, artiste talentueux, appartient au dernier né des groupes d’artistes kinois émergents qui disent non à l’art académique en proposant une démarche de liberté autant dans le choix des matériaux que du support. Pour ce dernier, le librisme est un regard nouveau sur le concept d’art, une expression de l’âme. L’artiste propose sa vision du monde et traduit celle-ci dans un langage universel et actuel : il peint la nature et la vie quotidienne kinoise, faisant de ses tableaux le reflet de la société actuelle. Récupérations, objets usuels, installations, visages-silhouettes, visages-masques et visages-feuilles sont les outils de cet artiste hors-normes…

 

L’artiste

Francis vit à Lingwala, l’une des 24 communes que compte Kinshasa, dans la « cité « , quartier populaire. Ancien des Beaux Arts, il fonde avec deux amis le groupe des libristes qui s’oppose à l’académisme. C’est un groupe d’artistes révolutionnaires kinois qui refusent l’enseignement académique, aux schémas bien établis, immuables. Mampuya, c’est la confrontation de la culture artistique à l’immédiateté de la rue, de la vie kinoise, des cités, l’art d’illustrer notre époque au moyen du dessin. Il obtient en 1996 et 1997, le prix d’Art Missio.

 

Délestage

Francis a conçu en qualité de réalisateur, assisté de Bertrand Baudry, un document vidéo intitulé Délestage sur le thème de l’envie de partir. Nombreux sont ceux qui aspirent à quitter Kinshasa pour l’Europe qui fascine. Francis a collecté minutieusement des conversations, des témoignages de parents, amis, voisins kinois et de Français présents à la Halle de la Gombe.

 

Envie d’écrire

En collaboration avec Frédérique Plancque et Jean-Paul Brédif, une œuvre singulière et pluridisciplinaire a vu le jour : Envie d’écrire. Au rythme des mots de Smok, rappeur kinois, Francis a élaboré une série de fresques saisies par la caméra : la main et le pinceau de l’artiste ont été suivis geste après geste le temps d’un morceau. Cette création est emblématique du projet Initiales, une réflexion croisée sur l’écriture, le premier mot, la peinture, le premier geste, la première trace…

%d blogueurs aiment cette page :